L’échauffement est un des aspects de la course à pied souvent négligé par les coureurs : qui n’a jamais eu un point de côté en commençant par un effort trop important ? Pourtant, l’échauffement permet de meilleures performances et diminue le risque de blessures en préparant le corps à l’effort. Voyons ça de plus près…

Il est toujours bon de commencer l'échauffement par du footing lent pour réveiller le corps (crédit photo : lululemon athletica)

Pourquoi s’échauffer ?

Comme son nom l’indique, l’échauffement a pour but d’élever la température du corps. À froid, notre organisme n’est pas prêt à l’effort : la respiration est lente, le cœur est au repos, nos muscles sont raides. L’échauffement va permettre de préparer progressivement le corps à l’effort en élevant sa température.

De meilleures performances

L’échauffement permet d’améliorer nos performances car beaucoup de parties de notre corps fonctionnent mieux à chaud :

  • Les muscles : La hausse de température augmente la vitesse des réactions chimiques : la transformation de vos réserves d’énergie (votre glycogène et vos graisses) en énergie mécanique (le mouvement !) est ainsi favorisée.
  • Les articulations : la chaleur permet une lubrification des articulations en favorisant la production de liquide synovial (le lubrifiant de notre corps) et en le rendant moins visqueux : cela permet donc des mouvements plus amples au niveau des articulations.
  • Le système nerveux : la vitesse de transmission de l’information augmente avec la chaleur.

L’échauffement permet donc de meilleures performances en augmentant la température corporelle. D’après des études, le rendement de notre corps est maximal à 39?, ce qui veut dire que pour un même effort, un coureur échauffé utilise moins d’énergie qu’un coureur à froid !

Les performances sont également améliorées grâc