L’échauffement est un des aspects de la course à pied souvent négligé par les coureurs : qui n’a jamais eu un point de côté en commençant par un effort trop important ? Pourtant, l’échauffement permet de meilleures performances et diminue le risque de blessures en préparant le corps à l’effort. Voyons ça de plus près…

Il est toujours bon de commencer l'échauffement par du footing lent pour réveiller le corps (crédit photo : lululemon athletica)

Pourquoi s’échauffer ?

Comme son nom l’indique, l’échauffement a pour but d’élever la température du corps. À froid, notre organisme n’est pas prêt à l’effort : la respiration est lente, le cœur est au repos, nos muscles sont raides. L’échauffement va permettre de préparer progressivement le corps à l’effort en élevant sa température.

De meilleures performances

L’échauffement permet d’améliorer nos performances car beaucoup de parties de notre corps fonctionnent mieux à chaud :

  • Les muscles : La hausse de température augmente la vitesse des réactions chimiques : la transformation de vos réserves d’énergie (votre glycogène et vos graisses) en énergie mécanique (le mouvement !) est ainsi favorisée.
  • Les articulations : la chaleur permet une lubrification des articulations en favorisant la production de liquide synovial (le lubrifiant de notre corps) et en le rendant moins visqueux : cela permet donc des mouvements plus amples au niveau des articulations.
  • Le système nerveux : la vitesse de transmission de l’information augmente avec la chaleur.

L’échauffement permet donc de meilleures performances en augmentant la température corporelle. D’après des études, le rendement de notre corps est maximal à 39?, ce qui veut dire que pour un même effort, un coureur échauffé utilise moins d’énergie qu’un coureur à froid !

Les performances sont également améliorées grâce à la dilatation des vaisseaux et l’ouverture des capillaires sanguins ce qui permet un meilleur transport du sang donc d’oxygène (notre carburant) vers les muscles. Sans échauffement, le débit sanguin augmente brutalement mais vos vaisseaux ne sont pas prêts à recevoir un tel débit, ce qui diminue les performances.

Un risque de blessure diminué

Un échauffement bien mené permet de diminuer le risque de blessures :

  • La résistance mécanique des muscles diminue avec la chaleur ce qui augmente leur souplesse.
  • Les tendons sont plus élastiques et les muscles plus souples ce qui diminue le risque de déchirure et d’élongation.
  • Les articulations sont bien lubrifiées : le risque de foulure et  d’entorse sont réduits.
  • Le cartilage est plus élastique donc plus résistant aux chocs.
  • Le système nerveux transmet les informations sensorielles et motrices. Il permet donc une meilleure coordination une fois échauffé, ce qui diminue le risque de faux-mouvements et de chutes.

Cet article touche à sa fin, j’espère vous avoir convaincu de commencer vos séances par un échauffement. On a tout à y gagner : de meilleures performances et moins de blessures, alors pourquoi s’en priver ? 😉

Si vous avez des questions ou commentaires, n’hésitez pas 🙂

Envie de progresser ?

Alors j'ai ce qu'il vous faut : un guide pour débuter en toute sérénité, avec des exemples de séance, des conseils sur le matériel, l'échauffement, la nutrition, la motivation, bref, tout pour bien commencer et mettre toutes les chances de votre côté pour que la course devienne rapidement un plaisir et non une contrainte, et pour longtemps 😉

Cliquez-ici pour apprendre à progresser en toute sérénité

À tout de suite !